Garmin Vivoactive HR | TEST | La montre GPS à tout faire !
Connect with us

Montre Sport

Garmin Vivoactive HR

Comparatif Montre Sport

Articles récents

Garmin Vivoactive HR

Test Garmin Vivoactive HR

Un peu plus d’un an après notre essai de la Garmin Vivoactive première du nom, c’est au tour de sa grande sœur de passer entre nos mains : la toute nouvelle Garmin Vivoactive HR. Comme son nom l’indique, la montre GPS connectée et multisport du célèbre constructeur vient rajouter une nouvelle corde essentielle à son arc : un moniteur de fréquence cardiaque optique.

Commander en ligne

Pour le reste, l’esprit Vivoactive imaginé par Garmin est bien évidemment conservé. La montre se présente une nouvelle fois comme un véritable couteau-suisse pour les sportifs, permettant de suivre avec efficacité ses sorties de course à pieds, de cyclisme, de natation, de golf et bien plus encore. A ça, il faut aussi ajouter sur un suivi de l’activité quotidienne efficace, des notifications complètes relayées depuis son Smartphone et donc maintenant le suivi de la fréquence cardiaque.

Garmin Vivoactive HR

Proposée aux alentours des 250/270€, la Garmin Vivoactive HR vient se placer en concurrence directe avec la Fitbit Surge (voir le prix), la TomTom Spark (voir le prix) ou bien même l’Apple Watch première du nom (voir le prix). Après plus d’un mois à ses côtés, retour complet sur son utilisation et ses performances dans la suite de notre article.

Unboxing

La dernière-née de la famille Vivoactive est présentée dans un packaging plutôt classique et sobre. Une boite en carton rigide, dans des tons noirs, présente sur sa face avant une large photo de ce nouveau modèle HR. Dès le premier regard, on s’aperçoit que le design a été complètement revu par rapport à la première génération, et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Packaging de la Garmin Vivoactive HR

A l’arrière, de pictogrammes présentent les nombreuses activités sur lesquelles la montre pourra s’exprimer : marche, running, cyclisme, natation, golf, ski, paddle…tout y passe ! En dessous, des captures d’écran mettent l’accent sur certaines fonctionnalités de la montre. Statistiques journalières, notifications intelligentes, dernière activité réalisée. Il semble là-encore y avoir de quoi faire.

La partie avant du packaging peut ensuite être retirée pour accéder au produit et à ses accessoires. Sur les façades de la boite interne, on nous présente également la balance connectée de Garmin, mais aussi l’application Garmin Connect sur laquelle nous reviendrons au cours de notre essai.

Montre pour le running, la natation et le cyclisme

La montre en elle-même est accompagnée d’un câble propriétaire pour recharger la batterie interne, et de plusieurs manuels d’utilisation. A première vue, l’ensemble apparait soigné et plutôt bien fini.

Unboxing Garmin Vivoactive HR

Design & Ergonomie

S’il y a bien un point qui n’avait pas forcément fait l’unanimité sur la première version de la Garmin Vivoactive, c’était bien son design. Disposant d’un écran carré pas tellement adapté à la pratique sportive, l’ensemble était loin d’être un modèle en termes d’esthétique. Elle pouvait cependant se targuer d’être une des montres GPS les plus fines et compactes du marché.

Pour cette seconde génération, Garmin fait le choix d’un lifting complet, repensant presque totalement le look de sa montre multisport. Tout en longueur, la Vivoactive HR est clairement plus imposante, mais également plus épaisse suite à l’ajout de son capteur optique permettant de suivre sa fréquence cardiaque ne permanence.

Montre GPS Multisport

Dans l’idée, le nouveau modèle de la marque n’est pas sans rappeler la récente Fitbit Surge, aussi bien en termes de look que de dimensions. La principale différence se fait au niveau du cadran, qui est ici de forme rectangulaire. Le look général est également bien plus orienté Sport que la première génération, bien que l’aspect très plastique et relativement simpliste manque un peu de personnalité à notre goût.

Garmin Vivocative HR 2016

Reste maintenant à voir si cette transformation sera du goût de tout le monde. De notre côté, son aspect un peu bulky n’apparait pas comme étant particulièrement adapté à la vie de tous les jours.

Un peu plus dans les détails, on reste sur un écran tactile couleur disposant d’une résolution de 205 x 148 pixels (moins que la plupart des smartwatches). La lisibilité au repos est assez faible, notamment à cause des nombreux efforts réalisés par Garmin pour économiser au mieux la batterie. De nombreux réglages permettant cependant d’activer facilement un rétroéclairage puissant afin de gagner énormément en lisibilité lorsque cela est nécessaire.

Zoom sur l'écran tactile couleur

La navigation s’effectue ensuite à la fois via des gestes directement sur l’écran tactile, mais aussi via deux boutons positionnés en dessous de celui-ci. En pratique, on utilise le côté tactile pour naviguer facilement entre les différentes pages de la montre et paramétrer les nombreuses options possibles. Le bouton de gauche est un bon Retour alors que le bouton de droit permet d’accéder au menu des activités via une simple pression, ou au options via une pression prolongée. L’ensemble se montre très intuitif et surtout facile à prendre en mains. Vraiment rien à redire de ce côté-là.

Quelques mots également concernant le bracelet de la Vivoactive HR. Toujours en silicone, il dispose d’une texture en losange sur sa partie externe et d’un revêtement beaucoup plus lisse et très doux sur sa partie interne. Les nombreuses perforations permettent d’ajuster facilement la montre à la grande majorité des poignets, tout en améliorant l’aération. Du côté du fermoir, on reste sur une attache qui apparait très robuste et fiable. La montre ne devrait en aucun cas se détacher d’elle-même, à la manière de nombreux bracelets utilisés sur les Tracker Fitness.

Zoom bracelet montre de sport

Notez aussi que des petites vis permettent de retirer et donc remplacer sans difficultés le bracelet. A la différence de modèles comme la Fitbit Blaze, Garmin ne semble cependant pas proposer à l’heure actuelle d’autres types de bracelets.

Dernier point concernant le design de la Vivoactive HR, le dos de son module, où l’on retrouve une des principales nouveautés : le capteur optique de fréquence cardiaque. Absent sur la première génération, il vient ici compléter la gamme de produits estampillés HR de la marque, après le bracelet Vivosmart HR et des modèles tels que la Garmin FR235 par exemple.

Montre GPS Cardio Garmin

On retrouve également un connecteur 4 points, sur lequel on viendra positionner la pince présente sur le câble USB de recharge. Notez enfin que l’ensemble est étanche jusqu’à 50 mètres.

Suivi de l’activité et du sommeil

La plupart des montres destinées aux sportifs intègrent maintenant un module permettant de suivre son activité au quotidien. Dans l’idée, ces modules reprennent les principales fonctionnalités exploitées par les capteurs d’activité habituellement présentés sous la forme de bracelet, à l’image du Garmin Vivosmart ou des nombreux produits de chez Fitbit ou Misfit.

Lorsque l’on parle de suivi de l’activité, on parle principalement du nombre de pas réalisés lors d’une journée, des calories brûlées ou encore de la distance parcourue. Cela permet d’obtenir des indications assez globales sur l’activité effectuée durant une journée, afin de pouvoir quantifier les efforts réalisés. Gardez à l’esprit que vous n’obtiendrez jamais un nombre de pas exact à la fin d’une journée, mais un ordre de grandeur généralement assez précis. Si vous visez par exemple 10 000 pas dans une journée, pas la peine de s’en vouloir si vous vous couchez avec seulement 9540 au compteur. Si par contre à la fin de votre journée vous êtes à moins de 1000 pas, un peu d’exercice n’aurait probablement pas fait un peu de mal.

Montre sport avec Tracker Fitness

La plupart des indicateurs calculés par le Garmin Vivoactive HR se trouvent sur les écrans principaux de la montre. En faisant défiler le cadran de l’horloge vers le bas, on arrive sur un écran disposant d’une jauge circulaire. Cette dernière se remplie au fur et à mesure de votre journée jusqu’à atteindre votre objectif quotidien. Plutôt que de proposer un objectif fixe, Garmin fait le choix d’ajuster celui-ci en fonction de vos résultats précédents.

En dessous de cette jauge, on retrouve également la distance parcourue, ainsi que le nombre d’étages gravis. En appuyant une fois sur l’écran, une seconde page affiche également un graphique décrivant vos nombres de pas (et d’étages montés/descendus) sur les 7 derniers jours. Une façon simple de juger de son activité sur la semaine.

Affichage du nombre de pas par semaine

La montre est également capable de vous avertir en cas d’inactivité. En clair, une jauge se remplie lorsque vous ne bougez pas assez. Une fois pleine, une vibration et une alerte vous invitent alors à vous déplacer pendant environ 100 à 150 pas afin de réinitialiser tout ça. C’est une fonctionnalité intéressante, notamment au bureau, rappelant qu’il n’est jamais très bon de rester toute la journée assis derrière son écran.

Comme pour les autres produits de la gamme, toutes ces informations peuvent ensuite être consultées depuis votre compte Garmin Connect. Pour cela, on pourra soit passer par un navigateur web depuis un ordinateur, soit tout simplement opter pour l’application mobile du même nom. Les données sont alors plus complètes que sur le cadran de la montre et permettent de se faire une bonne idée de son activité générale.

Montre de sport avec application mobile

Le transfert de données entre la montre et Garmin Connect se réalise sans le moindre câble, via la connexion Bluetooth établie entre la Vivoactive et son Smartphone. Cette connexion Bluetooth permet également à la montre de disposer de certaines fonctionnalités intelligentes (à la manière d’une Smartwatch), sur lesquelles nous reviendrons un peu plus tard.

La Garmin Vivoactive HR est également capable de suivre votre sommeil. Rien de nouveau de ce côté-là, puisque la montre est toujours capable de repérer automatiquement vos différentes phases de sommeil, sans nécessiter la moindre activation préalable.

Suivi de l'activité sur Garmin Connect

Depuis l’application (ou la plateforme web), on retrouve ensuite un détail des phases de sommeil léger et profond, ainsi que la durée totale de sa nuit. Des graphiques permettent aussi de consulter ces données de façon hebdomadaire ou mensuelle par exemple. Difficile ensuite de vérifier avec exactitude si ces résultats sont totalement corrects, mais l’ensemble semble en règle générale assez cohérent, notamment concernant la durée totale du sommeil.

Dernier point concernant le suivi de son activité au quotidien, la présence d’un écran spécialement destiné à son rythme cardiaque. Avec l’ajout du capteur optique, la Vivoactive HR est en effet capable de mesurer en permanence les pulsations, à intervalle régulier. Cette nouveauté permet d’obtenir un des indicateurs clés de sa forme : son rythme cardiaque au repos. En suivant son évolution au fil des mois, on pourra rapidement apprécier le résultat de nos efforts au niveau cardiaque.

Suivi fréquence cardiaque au repos

Sur l’écran, on retrouve plusieurs indicateurs : son rythme cardiaque actuel, le rythme cardiaque au repos (que l’on pourra considérer comme une moyenne), ainsi que les valeurs min et max de la journée. En dessous, un graphique présente l’évolution du rythme cardiaque sur les 4 dernières heures.

En appuyant sur l’écran, un second graphique présente la fréquence cardiaque au repos sur les 7 derniers jours. Concernant l’exactitude de ces données, gardez encore une fois à l’esprit que certains résultats doivent parfois être interprétés avec des pincettes, puisque les capteurs optiques sont sujets à des variations d’enregistrement en fonction de la pilosité, de la couleur de peau, de la lumière et surtout de la façon dont la montre est portée. Le modèle de Garmin semble cependant évoluer dans le bon sens depuis plusieurs années, notamment grâce à des mises à jour régulières du firmware.

S’entrainer avec la Garmin Vivoactive HR

Si le suivi d’activité est l’un des points forts de la montre, son but premier reste évidemment de vous accompagner durant des activités sportives. Avec son GPS et son capteur de fréquence cardiaque, la Vivoactive HR est en effet idéale pour suivre ses entrainements de running, de cyclisme ou encore de natation. Elle permet également d’enregistrer de nombreuses autres activités, comme le golf, le ski, le paddle et bien plus encore.

Liste des sports disponibles

Comme souvent, avant de se lancer tête baissée dans une activité, il est possible (et souvent recommandé) de configurer de nombreuses options afin de préparer au mieux son entrainement et son suivi. Afin d’obtenir une image globale des fonctionnalités disponibles, les images suivantes se basent sur une utilisation en mode Running.

En appuyant une fois sur le bouton de droite, une liste des différentes activités proposées s’affiche à l’écran. Après avoir sélectionné ici le mode Course, des indicateurs de base s’affichent à l’écran.

Pour accéder aux différentes options, il suffit ensuite de maintenir la pression sur ce même bouton de droite puis de sélectionner la ligne Paramètres de Course. De nombreux choix sont alors proposés, à l’image de ceux disponibles sur les modèles Forerunner de la marque.

Paramètres de course

Le premier menu Ecrans de données, permet comme son nom l’indique de sélectionner les différents écrans affichés durant l’effort ainsi que les indicateurs présentés. Il est possible d’afficher jusqu’à 3 écrans de données, avec une disposition contenant 1 à 3 champs.

Tous les champs sont catégories selon différentes catégories :

  • Champs de chrono
  • Champs de distance
  • Champs d’allure
  • Champs de vitesse
  • Champs de fréquence cardiaque
  • Champs de cadence
  • Champs liés à la température
  • Champs liés à l’altitude

Pour chaque catégorie, on retrouve ensuite une multitude de choix, permettant d’afficher les valeurs moyennes, maximales, minimales, par circuits…Bref, il y a vraiment de quoi faire !

Configuration des champs de données

Il est également possible d’opter pour un quatrième écran en plus des 3 de bases, affichant une jauge de votre fréquence cardiaque.

Toujours dans les Paramètres de Course, il est également possible de mettre en place différentes alarmes. Ces alarmes peuvent là-encore être établies selon différentes catégories :

  • Fréquence cardiaque
  • Course/Marche (pour les entrainements fractionnés)
  • Allure
  • Temps
  • Distance
  • Cadence
  • Calories
  • Personnalisés (boire, manger, demi-tour…)

La mise en place de ses alarmes se fait de façon très intuitive, directement depuis la montre. Il est possible de cumuler plusieurs alarmes, afin de mettre en place un entrainement particulièrement personnalisé.

Montre de sport avec alarmes

D’autres options supplémentaires sont disponibles dans les Paramètres de Course. Il est par exemple possible de définir la distance des circuits de façon automatique (1 km par défaut) ou bien de mettre en place un système de Touch Lap permettant de passer au segment suivant de façon manuelle pendant l’effort. Une option intéressante lorsque l’on réalise plusieurs tours dans un parc par exemple.

Il est aussi possible de mettre en place une Auto-Pause, lorsque l’on s’arrête ou en fonction de son allure, ainsi que de choisir d’activer ou non le GPS.

Ces nombreuses options permettent à la Garmin Vivoactive HR d’être aussi bien adaptée aux débutants qu’aux coureurs plus expérimentés souhaitant mettre en place des entrainements plus complexes et personnalisés.

Historique des entrainements

Place à l’action !

Une fois tous ses paramètres configurés en fonction de ses besoins, il est temps de commencer sa course. Le signal GPS se capte généralement en quelques secondes, tout comme la fréquence cardiaque, qui de toutes façons est continuellement enregistrée.

Une fois l’entrainement débité, les différents champs de données s’affichent sur le cadran, et l’on passe d’un écran à l’autre d’un simple glissement de doigt. Tous les indicateurs sont facilement lisibles durant l’effort, même lorsque le soleil tape fort.

Running avec Garmin Vivoactive HR

Il est possible à tout moment de mettre son enregistrement en pause via une pression sur le bouton. Une fois l’entrainement terminé, une pression prolongée permet de valider l’enregistrement et de consulter un bilan de son activité.

Les données sont ensuite synchronisées via Bluetooth vers l’application Garmin Connect, et il est possible de retrouver un détail complet de sa course. Distance parcourue, allure, fréquence cardiaque…Tout y passe, et l’ensemble des données est présenté de façon claire et intuitive. De nombreux graphiques présentent l’évolution des différents indicateurs tout au long de l’entrainement, alors qu’une carte permet de consulter son parcours.

Résumé d'un entrainement running sur Garmin Connect

Des vues sous forme de tableau permettent également de consulter ses données kilomètre par kilomètre, afin d’analyser avec efficacité chaque entrainement.

Et les autres sports ?

Comme expliqué plus, la Garmin Vivoactive HR ne s’arrête pas uniquement au running, mais permet d’enregistrer ses entrainements dans de nombreuses autres activités. Parmi les plus plébiscitées, on pourra notamment citer le cyclisme et la natation, puisqu’on rappelle que la montre est étanche jusqu’à 50 mètres.

Pour le cyclisme, on retrouve à peu de choses près les mêmes propositions que pour le running, à la différence qu’il est possible de venir connecter un capteur de cadence et de vitesse ANT+ à la montre. Il n’est cependant pas possible de coupler un capteur de puissance à l’heure actuelle.

Petit détail qui pourra cependant avoir de l’incidence, gardez à l’esprit qu’il est nécessaire de porter la montre au poignet pour pouvoir profiter des mesures de la fréquence cardiaque. La lecture durant l’effort n’est donc pas aussi pratique que si l’on accrochait directement la montre au guidon. Vous pouvez toutefois coupler une ceinture cardio à la montre pour la mesure de votre fréquence et donc remédier facilement à cette gêne.

A l’inverse, il est aussi possible de garder la montre au poignet pour mesurer sa FC, puis de la diffuser sur un autre appareil (au hasard un modèle Edge de chez Garmin).

Concernant la natation, la mise en place de l’enregistrement diffère des autres activités. Il est en effet nécessaire de sélectionner la longueur du bassin avant de plonger dedans. C’est une étape obligatoire, puisqu’en mode natation la montre n’active pas son GPS et se base donc sur cette donnée pour vos segments.

Montre natation

Autre point à prendre en compte durant la natation : le capteur cardiaque n’est pas non plus activé. Les résultats à l’heure actuelle n’étant pas encore assez fiables.

Pour le reste des activités, notamment la randonnée, la marche ou encore le ski ou le paddle, le principe reste à peu près identique à celui de la configuration en mode Course.

Fonctionnalités intelligentes et notifications

Petite révolution à l’époque de la première Vivoactive, l’affichage des notifications est maintenant devenu un grand classique des capteurs d’activités et des montres destinées aux sportifs. La nouvelle Garmin Vivoactive HR n’échappe évidemment pas à cette règle, et il est donc possible de consulter ses messages, ses e-mails et bien d’autres notifications lorsque la montre est connectée en Bluetooth à son Smartphone.

Un cadran de la montre est spécialement destiné à cette utilisation, et liste les dernières notifications reçues. En sélectionnant celle de son choix, on obtient plus de détails sur cette dernière. Sur un SMS par exemple, on pourra lire entièrement celui-ci. A la différence d’une véritable Smartwatche, il n’est cependant possible d’y répondre directement depuis la montre.

Les notifications fonctionnent également lors de la réception d’un message sur Facebook ou d’un tweet par exemple. La montre vibre également lors de la réception d’un appel téléphonique, et il est possible de décrocher directement depuis l’écran. C’est notamment utile lorsque l’on reçoit un appel téléphonique pendant un entrainement et que paire d’écouteurs est également connectée.

Toujours concernant le côté Smart de la Vivoactive HR, un cadran permet de récupérer des informations concernant la météo. On y découvre la température actuelle, ainsi que les min, max et % de précipitations. En allant dans les détails, on découvre également ces informations pour les 4 prochaines heures et les jours suivants.

Widget météo sur montre Garmin Vivoactive HR

Un écran plus bas, on retrouve un calendrier, permettant d’obtenir d’un coup d’œil ses différents rendez-vous enregistrés sur son Smartphone. Enfin, un dernier cadran permet de gérer la lecture de sa musique directement depuis la montre, à la manière de la TomTom Spark. On pourra passer d’une piste à l’autre, gérer la lecture/pause ou encore ajuster le volume à la volée. Il n’est cependant pas possible de stocker ses musiques directement dans la montre à la différence du modèle cité plus haut.

Autonomie

L’autonomie des montres GPS est un point important, souvent sous-estimé lors du choix d’un produit. Avec la multiplication des fonctionnalités, les modèles nécessitent de plus en plus de ressources, et devoir recharger sa montre tous les soirs quand on est censé la porter en permanence n’a finalement que peu de sens.

La Vivoactive HR s’en sort également très bien de ce côté, puisqu’elle permet d’assurer un suivi de l’activité (avec cardiofréquencemètre activé) pendant environ 5 jours. Avec le GPS en route, comptez environ une quinzaine d’heures, ce qui reste tout à fait honorable.

Autonomie Montre GPS + Cardio

Gardez évidemment à l’esprit que ces valeurs varient énormément en fonction de l’utilisation de la montre. Le rétroéclairage par exemple consomme rapidement la batterie, mais des options permettent d’ajuster son activation de manière efficace.

Face à la concurrence

Vivoactive HR vs TomTom Spark : Dans l’idée, les deux produits sont finalement très proches. Ils permettent de suivre avec efficacité le running, le cyclisme et la natation, tout en disposant d’un GPS et d’un capteur optique de fréquence cardiaque. L’avantage principal de la TomTom par rapport à la Vivoactive se situe au niveau de la musique, puisque la montre permet de stocker ses propres MP3 puis de les lire depuis des écouteurs sans-fil. En pratique, on peut donc laisser son Smartphone à la maison, et c’est vraiment un avantage pour de nombreuses personnes ! Egalement, la montre de TomTom est plus orienté running, là où la Vivoactive s’en sort mieux pour le multisport.

Vivoactive HR vs Fitbit Surge : Si les deux produits sont proposés à des tarifs relativement similaires, en termes de fonctionnalité il y a vraiment un fossé. L’avantage est clairement du côté de la Vivoactive HR, disposant d’un meilleur capteur optique FC et de fonctionnalités plus avancées. Une différence qui s’explique notamment par l’écart de sortie entre les deux produits, la Surge n’étant plus toute récente maintenant. Si vous êtes habitués à l’écosystème de Fitbit, la montre du géant du fitness reste cependant encore cohérente.

La meilleure montre pour le sport

Vivoactive HR vs Forerunner 235 : Comme son nom l’indique, le modèle FR235 est avant tout destiné aux coureurs, en proposant des fonctionnalités un peu plus avancées que la Vivoactive sur ce secteur. Pour autant, pour la grande majorité des sportifs la Vivoactive HR se présentera probablement comme un choix plus judicieux, en étant à la fois moins chère et plus polyvalente.

Vivoactive HR vs Polar M600 : Récemment dévoilée par Polar, la M600 devrait se placer comme une excellente alternative à la Vivoactive HR. Compatible avec Android Wear, elle intègre évidemment un GPS et un capteur optique de FC. Un modèle à suivre.

Présentation vidéo

Conclusion

Couvrant à la fois les besoins et attentes des sportifs débutants et plus expérimentés, la Garmin Vivoactive HR est une vraie réussite. Reprenant dans les grandes lignes les fonctionnalités qui ont su faire le succès de la première version, cette seconde génération améliore considérablement le design tout en étoffant les fonctionnalités proposées. L’ajout du capteur optique de fréquence cardiaque offre une nouvelle dimension à la montre, lui permettant de rivaliser avec de très nombreux modèles actuels du marché.

Permettant de suivre son activité de jour comme de nuit, mais aussi d’obtenir de nombreuses indications concernant ses différentes sorties sportives, la Vivoactive HR ne devrait pas avoir de mal à s’imposer sur un secteur particulièrement concurrentiel et évoluant à un rythme effréné. Le seul reproche que l’on pourrait finalement lui faire concerne toujours son design, pas des plus esthétique. Pour le reste, c’est du tout bon.

Commander en ligne

Continue Reading
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pasqualina

    27 octobre 2016 at 10 h 14 min

    Bonjour, Je souhaiterai investir dans la vivoactive hr mais malgré tous les articles lu je n’arrive pas à savoir si lors d’une séance de sport autre que les activités préenregistrées dans la montre ( cours de zumba ou de fitboxing) les calories seront comptabilisées tout de même.
    En espérant que quelqu’un puisse m’aider.
    Merci d’avance.

Ajouter un commentaire

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également dans Montre Sport

  • Test Polar M200 Test Polar M200

    Montre Sport

    Polar M200

    By

    Test Polar M200 Si les montres cardio GPS sont clairement à la mode, il reste encore...

  • Montre Sport

    Polar M600

    By

    La Polar M600 est une montre cardio GPS pensée pour le sport mais pas seulement grâce...

  • Test Garmin Forerunner 35 Test Garmin Forerunner 35

    Montre Sport

    Garmin Forerunner 35

    By

    La Garmin Forerunner 35 est l'une des montres cardio GPS les plus abordables du marché. Difficile...

To Top