Connect with us
Hydratation et running

Blog

Bien s’hydrater pour rester au frais

Que vous viviez dans un climat chaud, sec ou humide, le temps peut devenir vraiment oppressant avec l’été qui avance. La chaleur et l’humidité sont plus que des nuisances pour les coureurs et peuvent même devenir dangereuses. Selon une étude, le coup de chaleur est la première cause de mort subite parmi les coureurs, éclipsant les accidents cardiaques non liés à la chaleur. Ces incidents sont heureusement relativement faciles à éviter en suivant les conseils suivants. Ainsi vous pourrez contrer la chaleur et courir tout l’été sans crainte.

Hydratation: Le juste milieu

Etre hydraté correctement avant de sortir courir est particulièrement important durant  les journées chaudes et humides, lors desquelles vous allez perdre beaucoup de liquide en transpirant. Dans son dernier document d’information sur l’hydratation et l’exercice, l’American College of Sports Medicine souligne que si le fait que le taux de fluide perdu, l’équilibre électrolytique et la tolérance à la consommation de fluide change selon les individus, le but commun à tous les coureurs est de ne pas perdre plus de 2% de votre masse corporelle en fluide durant l’exercice. Cela peut être ardu si courir est la première chose que vous faites le matin alors que vous êtes déjà légèrement déshydraté. Il est donc conseillé de siroter de l’eau dès que votre réveil.

Plus: Comment éviter les douleurs après la course

Boire trop d’eau n’est pas non plus idéal, conduisant à un syndrome appelé hyponatrémie, qui arrive lorsque la consommation trop importante d’eau dilue les niveaux d’électrolytes dans votre volume sanguin à des niveaux dangereux. Cela se produit en général dans des conditions plus froides, durant de longues courses, lorsque les coureurs s’arrêtent et boivent de l’eau à chaque point d’eau alors qu’ils ne transpirent pas nécessairement. Les boissons énergétiques commercialisées sont formulées pour remplacer à la fois les fluides et les électrolytes perdus durant l’exercice, mais ils peuvent contenir beaucoup de calories et de sucres et sont normalement seulement nécessaires durant ou après des courses plus longues. Pour éviter les effets négatifs de la déshydratation et de l’hyponatrémie, le plus simple est de faire attention aux signaux naturels de votre corps et buvez seulement quand vous avez soif. Quand vous sortez lors d’une journée chaude, rappelez-vous qu’il est toujours meilleur d’avoir de quoi vous hydrater sans en avoir besoin que d’en avoir besoin sans en avoir à portée de la main.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Blog